Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

Isère : 90° anniversaire

C’est en présence des autorités civiles et militaires que nous nous sommes réunis devant le monument de la ville de Grenoble pour honorer les morts de notre section décédés au cours de l’année 2016 mais aussi pour honorer les morts de la 27ème Brigade d’Infanterie Alpine ( la B.I.M.) tombés au combat ou en montagne au cours de la même période.

ALLOCUTION DEVANT LE MONUMENT AUX MORTS

Il y a 90 ans, jour pour jour, le 25 janvier 1927, Maurice LE HANAUT D’HARTOIS, déposait les statuts de l’association des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie.

Il la confiait au patronage symbolique du SOLDAT INCONNU. Parce que ces héros de la Grande guerre, ceux qui avaient tout donné d’eux-mêmes dans les batailles, exprimaient ainsi leur respect devant ceux qui avaient donné plus qu’eux, qui avaient donné leur vie pour la France. Et, ils montraient publiquement ce respect en arborant la tête de mort sur leur insigne, celui que nous portons aujourd’hui.

Je ne peux citer ici tous les noms illustres qui formèrent cette première cohorte, j’en retiendrai un seul, Benjamin Arthaud, médecin auxiliaire dans les tranchées, titulaire de 5 citations.

En 1959, le colonel André Bonne fonde la section de l’Isère. Elle rassemble rapidement de grands noms de la résistance iséroise déportés ou non. De ce fait, elle constitue un point de convergence entre les acteurs des différents maquis, ceux du Vercors, ceux de l’Oisans, des Chambarrans, du Grésivaudan, du Trièves, Combat, les corps Francs, la compagnie Stéphane et d’autres.

Là aussi, je ne citerai quelques noms, le colonel Tanant qui reconstituera le 6ème BCA dans le maquis Vercors dont il sera CEM, Chavant, Kioulou ancien maire de St Martin d’Hères, Aimé Requet qui fit sauter le Polygone, plusieurs ecclésiastiques dont l’abbé Vincent, aumônier du Vercors, Muet, du mouvement Combat, Gaillard, devenu PDG du Dauphiné Libéré, , enfin un civil Félix Germain, décoré après avoir effectué 400 missions de sauvetage et fondateur du Secours en montagne.

Une autre association, « Résistance unie » dont je salue ici le président, Daniel Huillier permet, mais dans un registre plus élargi de regrouper aussi les résistants de divers horizons sous un même drapeau.

Au fil des années, la plupart de ces figures ont disparu, pas tous heureusement, comme Giffard, dite Ariel, jeune femme chef de trentaine de groupe franc à 19 ans, et ici devant moi, je salue Pierre Gascon, notre président d’honneur, Grand Officier de la LH, d’autres sont arrivés, le plus souvent d’anciens militaires, anciens des conflits des années 1944 à 1962. Parmi les membres actuels, je cite Christian Finé, chevalier à 24 ans, Charles Sciré, maquisard à 17 ans, puis acteur de toutes les campagnes jusqu’en 1962, et aussi les généraux ayant commandé la 27ème Division, le général Laurens et le général Bassères. Le général Laurens a été l’initiateur de l’édification du monument des troupes de montagne au mont Jallat, monument devenu emblématique du Souvenir.

Je salue la présence d’une forte délégation de l’UMAC de Varces, menée par son président, jacques Voisin. Elle témoigne là aussi, aussi de notre proximité avec la garnison de la 27, car ces anciens, et nous-mêmes, fidèles aux grands rendez-vous de la brigade, sont honorés d’y participer.

Nous allons maintenant rendre hommage à nos disparus de l’année. Et, tout naturellement, nous lui associerons les disparus de la brigade de montagne en 2016, morts au combat et morts en montagne.

En voici quelques vues devant le monument :

 20170125 115900

20170125 115908

                                                                                                                     

RÉCEPTION  A L’HÔTEL DE VILLE DE GRENOBLE

C’est madame martine JULLIAN, conseillère municipale déléguée au patrimoine historique et à la mémoire qui nous recevait en remplacement du maire empêché.

Après une allocution   très chaleureuse de bienvenue et la remise de la médaille de la ville au président national, le général NICOLAS répondait en remerciant Grenoble   de son accueil. A son tour il remettait la grande médaille de l’association à madame JULLIAN puis la section recevait officiellement deux de ses nouveaux membres présents en leur accrochant l’insigne distinctif des D.P.L.V. Un cocktail fourni était offert par la ville de Grenoble et ponctuait cette réception.

 20170125 122711

Madame JULLIAN pendant son allocution

 20170125 123430

 Le général NICOLAS pendant son allocution

Vous êtes ici : Accueil Sections Section Isère Isère : 90° anniversaire