Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

Informations Languedoc-Nord

3 Avril 2020 - Quelques chiffres.

Notre camarade Gérard Copier, secrétaire de la section, a dressé la liste des titulaires, membres héritiers et associés en date du 1er Mars de cette année. Nous sommes 73, répartis entre :

52 titulaires - dont 10 résident en dehors du territoire de la section -, 19 membres héritiers - dont 6 hors territoire section-, et 2 membres associés.

Les titulaires sont 9 Commandeurs, 14 Officiers et 29 Chevaliers. Parmi ces derniers, la présence de 3 dames nous honore particulièrement.

Les chiffres permettent aussi de s'amuser : on peut en tirer un titulaire moyen qui serait né le 12 Août 1934, et serait Chevalier. 

A 3 mois près, notre trésorier remplit ces conditions : bravo... et surtout merci pour son investissement dans cette tâche parfois ingrate.

SMK

 

20 Mars 2020 - CORONAVIRUS : serrons les rangs !

Chers amis,

Le confinement auquel nous sommes tous soumis désormais pour au moins deux semaines sera vécu dans des conditions très différenciées par nos compagnons DPLV.

Si nous vivons en couple, ou en famille, dans un pavillon avec jardin, cette période sera sans doute moins lourde que pour ceux d’entre nous qui devront se tenir enfermés, parfois seuls, dans un appartement ou dans un établissement spécialisé.

Le moment est venu plus que jamais de prendre des nouvelles les uns des autres et tout particulièrement de nos plus anciens. Profitons de cette immobilisation forcée pour téléphoner à ceux et à celles que nous connaissons bien mais aussi à ceux et à celles que nous connaissons peu.

Et n’oublions pas nos membres héritiers, souvent veuves et souvent seules.

Merci pour eux.

Bien fidèlement

Michel Robardey

14 Mars 2020 - CORONAVIRUS : report de notre AG 2020.

 

 Chers amis DPLV,

Nous avions envisagé d’organiser l’Assemblée Générale 2020 de la section du Languedoc Nord

samedi 28 mars à partir de 9H45 à l’hôtel Vatel :

140 Rue Vatel, Nîmes, Gard, 30913 - 01 57 32 72 63

          

Dans les circonstances actuelles, il ne serait pas responsable, même si, hélas, nous n’aurions pas été plus de cent participants, de nous rassembler pendant quelques heures en une salle fermée.

Pensant à nos sociétaires les plus âgés et ayant pris l’avis de plusieurs d’entre nous, j’ai donc décidé de reporter notre Assemblée Générale annuelle à une date ultérieure. Cette date, qui vous sera précisée dès que connue, se situera très probablement au-delà des vacances d’été. En effet, nombreuses étant les associations et manifestations familiales reportant leur réunion au mois de mai ou juin, il est difficile aujourd’hui de trouver une salle avant juillet.

L’entreprise Vatel, qui nous reçoit dans les excellentes conditions que vous connaissez, ayant proposé très commercialement de nous rembourser l’avance déjà versée, ce qui prendra quelques jours, le trésorier de section sera en mesure, dès qu’il aura reçu ce retour, de rembourser le prix du repas aux adhérents qui le souhaiteront. Prendre contact pour cela avec notre trésorier :

Denis HERBERT – 7, impasse le Mistral - 30129-Manduel

Portable : 06 2145 17 73 - e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

            

Dans le cas contraire, les sommes perçues lors de la réservation, resteront à valoir pour la prochaine AG.

Soyez assurés, chers camarades DPLV, de mon plus entier dévouement.

Le Colonel (e.r.) Michel ROBARDEY

Président de la Section Languedoc-Nord des DPLV

 

 

Le Président National, le Général Nicolas, et le président Section.

gal nicolas et  pdt robardey

 

 

COMPTE-RENDU de l’A.G. D.P.L.V. - LANGUEDOC-NORD du 23 mars 2019

Le Président ROBARDEY accueille et remercie les membres présents, leurs épouses et leurs amis. Il se félicite de voir de nombreuses dames parmi l’assistance et, constatant que le quorum permettant de siéger utilement et légalement est atteint, déclare solennellement ouverte l’assemblée générale 2019 des D.P.L.V du Languedoc-Nord.

I. Communication du Président national

Le Général NICOLAS, président national des DPLV qui était attendu, malheureusement retenu par un emploi du temps très serré en cette période où les assemblées générales sont nombreuses , a tenu à adresser une communication qui est lue par le président de la section Languedoc Nord :

« Ne pouvant être présent parmi vous aujourd’hui pour votre AG, mon emploi du temps étant trop chargé, je le regrette sincèrement. Le contact direct avec les membres des DPLV m’est indispensable, car les appels téléphoniques et les mails échangés avec les responsables de chaque section ne me permettent pas de ressentir l’état d’esprit des membres de la section.

Or c’est cela qui compte, car les DPLV c’est une affaire d’hommes.Certes il faut veiller au bon fonctionnement de l’association mais cela ne suffit pas. Encore que, et vous l’avez tous su, il y a eu dans le passé des manques et des dérives au plus haut niveau. C’est de l’histoire ancienne et maintenant le siège fonctionne bien, à la satisfaction de toutes les sections.Le budget, grâce à l’effort exceptionnel fourni par toutes les sections, est remis sur les rails et nous avons des bases solides pour regarder l’avenir.

 Lors du dernier congrès tenu en octobre à Bordeaux, plusieurs propositions ont été approuvées et notamment le lancement d’une réflexion sur le devenir des DPLV, ainsi que la demande d’obtention du label « intérêt général » pour les DPLV.Pour le devenir des DPLV, c’est le général Meille, secrétaire général, qui pilote cette étude. Les propositions ne devraient pas être présentées avant l’automne 2019.Quant au label « intérêt général » la requête, préparée par le colonel Dulou président de la section Aquitaine, a été remise aux autorités compétentes le mois dernier.

 Dans les deux cas l’idée est la même : il faut absolument enrayer la baisse des effectifs. La ressource pour de nouveaux membres existe mais il faut aller la chercher. Il y a dans toutes les sections locales SMLH de nombreux militaires qui ont la Légion d’honneur et des citations. Pratiquement presque tous les DPLV sont membres de la SMLH. Il faut que l'inverse soit vrai, ce qui est loin d’être le cas.

 Pour compenser en partie la baisse des effectifs, il faut encourager les dons et pour cela le label « intérêt général » pourrait nous aider, les dons étant alors déductibles des revenus déclarés à hauteur de 60 %.

 Je vous ai parlé d’intendance, mais je n’oublie pas l’essentiel. C’est l’esprit des DPLV dont les membres ont tous accepté de risquer leur vie pour la France. Dans la période troublée déjà présente et qui risque fort de s’aggraver, nous aurons besoin de « l’esprit des DPLV » pour guider les jeunes et refuser de subir.

 Je vous souhaite à tous une AG intéressante, efficace et joyeuse.

Général Bernard Nicolas »

2. Rapport moral

21. Evolution de la section en 2018:

L’Assemblée salue la mémoire des adhérents qui nous ont quittés depuis la dernière assemblée générale, et qui sont au nombre de huit. L’assistance observe une minute de silence en la mémoire des quatre membres titulaires et des deux membres héritiers disparus.

Louis ARNAUD, décédé le 15 avril 2018 ; Jean Paul FARAUD, décédé le 10 janvier 2019 ;

Michel FRY’S, décédé le 23 septembre 2018 ; Robert GAGET, décédé le 14 mai 2018 ;

Josette LEONARDON, décédée le 10 décembre 2018 ; Margueritte MAMECIER, décédée le 16 novembre 2018.

Les effectifs ont par ailleurs compté plusieurs départs, pour cause de déménagement ou démission, mais aussi hélas parfois de radiation pour cause de non-paiement de cotisation pendant deux années ou plus :

ont démissionné, pour cause de grand âge, de santé altérée, ou autre :

Hector GAY, Albert PLACIDE, Yves JAUME

Madame ANDRE souhaite se consacrer à l’association qui fut longtemps présidée par son défunt mari : l’association des membres du Mérite National ;

a déménagé et rejoint d’autres sections : Roland DOURS ;

ont été radiés pour non-paiement de cotisation : André-Marc HEBERT et Jean VERRA.

Puis, sont rapidement présentés - et accueillis pour ceux qui sont présents – les nouveaux adhérents :

Henri TARDOT qui vient de la section du Vaucluse, membre du conseil d’administration national des DPLV qui nous prie de l’excuser aujourd’hui ; Raymond LAMBIES dont le président salue la présence ainsi que celle de madame LAMBIES.

Avec une perte, toutes causes confondues, de treize membres, et un gain limité à deux membres, les effectifs de la Section sont désormais de 63 membres titulaires, 20 membres héritiers et deux membres associés soit un total de 85 adhérents.

Il apparaît donc plus que jamais nécessaire – comme l’a rappelé le général NICOLAS, président national il y a quelques instants - de poursuivre, sans désemparer une politique de recrutement active, voire très active.

22 Le prestige de l’Ordre National de la légion d’Honneur

Pour ce qui concerne le prestige de notre ordre, dont le maintien est un des buts de notre association, il apparait que la Légion d’Honneur n’a pas eu à souffrir cette année d’attaque notable. Au contraire, la remise à titre posthume, dans la Cour des Invalides et par le Président de la République de la Croix de Commandeur au Colonel BELTRAMME, érigé en héros national après le sacrifice suprême consenti à Trèbes, est de nature à situer ou resituer notre Ordre dans son essence et à sa juste place.

En ce qui concerne les autres récompenses, deux événements pourraient être rappelés :

D’une part, la création de la Médaille des Blessés et le rang qui lui est attribué, immédiatement après la Médaille de la Gendarmerie Nationale, c’est-à-dire, pour faire court, juste après les Croix de Guerre :

La première distribution de la controversée Médaille Nationale de Reconnaissance aux Victimes du Terrorisme qui, étant une décoration particulière n’ayant pas pour objet de récompenser des services rendus reste attribuée par décret du Président de la République, et prend de ce fait un rang protocolaire - le cinquième - jugé par beaucoup excessif en regard de l’absence de mérite personnel des récipiendaires.

23. Actions de la section en 2019:

Dans ce cadre, il nous faut redire, et redire encore, qu’il appartient aux membres de la Légion d’Honneur et particulièrement aux D.P.L.V de témoigner. Non de s’impliquer politiquement, mais de témoigner, de dire ce que nous sommes, ce que nous avons fait et pourquoi nous l’avons fait. Pour cela, il y a plusieurs possibilités :

il y a le bulletin que nous distribuions de manière bisannuelle et qui, en 2018, est devenu annuel, pour trois raisons:

Le coordinateur, le regretté colonel DUNAUD, cheville ouvrière et âme de cette publication, ayant disparu, avait vu le général de Taxis du Poët reprendre le flambeau. Celui-ci a présidé à la composition des derniers bulletins (recueil et tri des articles, correction, choix définitif en lien avec le comité de lecture, mise en page, etc). Mais l’âge est là et, ne se déplaçant plus de son domicile, tandis que les médecins lui imposent de se ménager, le général de Taxis du Poët est dans l’obligation de demander à être déchargé de cette responsabilité. Il est essentiel pour la continuité de ce bulletin qu’un volontaire prenne la relève.

Dans le même temps, le stock d’articles proposés par les adhérents s’épuise. Il devient difficile de composer un bulletin cohérent et diversifié.

Enfin, si, comme vous le verrez dans un instant, les finances de la section ne se portent pas mal, une saine gestion tendant à ne pas dépenser plus qu’on engrange nous a amené à nous limiter à un bulletin annuel.

Ce bulletin doit être largement distribué autour de nous, surtout s’il parait de nature à inciter certains légionnaires à rejoindre nos rangs. Les exemplaires des numéros 13,14 et 15 qui sont derrière vous sont à votre disposition à cet effet.

il y a les conférences et je sais que parmi vous un certain nombre d’adhérents font des conférences dans des établissements scolaires. Le président a bien conscience que ce n’est pas toujours facile à faire mais c’est une action qu’il faut promouvoir. A cet effet, l’ONAC étant sur le point de renouveler le troisième collège de son conseil départemental, c’est-à-dire le collège des associations participant à la sauvegarde du lien entre le monde combattant et la Nation, et le Président de section devant montrer l’exemple, j’ai décidé de postuler. Le Président de la section gardoise de la Société des Membres de la Légion d’honneur me fait l’amitié de présenter et soutenir cette candidature au titre de la SMLH. Alors mesdames, messieurs, chers camarades, n’hésitez pas à vous engager auprès des établissements scolaires et autres de votre choix.

24. Au titre du témoignage comme à celui de la reconnaissance,

Il parait aujourd’hui judicieux, comme nous l’avons fait pour la communauté harki, d’accueillir parmi nous, s’il l’accepte, un membre de communauté Hmong fortement implantée dans le Gard. Ce peuple a payé très cher sa fidélité à la France. Les quelques 2000 Hmongs, mal armés et mal équipés, qui ont pris en mai 1954 le chemin de Dien Ben Phu pour recueillir ceux de nos soldats qui auraient échappé à l’étreinte, ont été laminés par le Viet–Min. Le Président, après accord du bureau a l’honneur de mettre aux voix la motion suivante :

L’assemblée générale de la section Languedoc-Nord des DPLV décide d’accueillir en tant que membre associé un représentant de la communauté Hmongs.

La motion est adoptée à l’unanimité.

Puis, le président soumet le rapport moral à l’approbation de l’assemblée générale :

Le rapport moral est adopté.

 

3. Rapport financier

Le président rend ensuite publiquement un hommage appuyé au Trésorier qui présente une situation d’une clarté et d’une rigueur absolue. Les comptes ont été contrôlés par le vérificateur aux comptes de la section le Général de TAXIS du POET, en présence du Président Robardey.Lecture est donnée du rapport du Général de Taxis du Poët, vérificateur aux comptes relatif à l’exercice 2018, du 1er janvier au 31 décembre 2018 :

« Relevé des comptes : les comptes présentés sont clairement exposés par date pour chacune des opérations de recette et de dépense en cours d’exercice. Chaque opération justifiée. En recette : les opérations de cotisations, de dons, de subventions et de produits de manifestations. En dépense : versement au siège, frais de manifestations et de fonctionnement.Balance de l’exercice et trésorerie : la situation financière de fin d’exercice est fidèle au résultat d’opérations et en concordance avec les avoirs au 31 décembre 2018 tels qu’ils ont été annoncés à l’assemblée générale.Je n’ai pas d’autre remarque à formuler ».

Commentaires du Président : Le bureau a décidé de minorer les frais postaux en utilisant plus systématiquement Internet pour l’envoi de toute correspondance. Ainsi le compte-rendu de cette assemblée générale sera adressé par le net à tous ceux qui disposent d’une adresse mail et par la poste aux derniers réfractaires à l’ordinateur.

Le président soumet le rapport financier à l’approbation de l’assemblée générale,

Le rapport financier pour l’année 2019 est adopté.

Boutique : Il reste quelques cravates DPLV et des insignes qui sont à votre disposition :

Cravates : 23 € et Insignes : 10€

4. Au titre de la solidarité.

A l’approche du XXV° anniversaire du génocide rwandais, déclenché le 6 avril 1994 par un attentat qui a couté la vie à deux chefs d’état africains et leur suite, des accusations infondées continuent à être proférées par une clique à la solde de l’actuel dictateur rwandais qui cherche, de la sorte, à occulter ses propres crimes et sa responsabilité dans le génocide qui a suivi l’attentat.L’Association France Turquoise a pour objet de rassembler les militaires, anciens de l’Opération TURQUOISE au Rwanda (1994), mais aussi ceux des précédentes interventions militaires de la France dans ce pays, ainsi que les anciens coopérants (civils et militaires) et les sympathisants (civils et militaires) qui voudront se joindre à eux, autour des objectifs suivants :

◦Défendre et promouvoir, par tous les moyens appropriés, la mémoire et l’honneur de l’armée française et des militaires français ayant servi au Rwanda,

◦Participer, par tous les moyens appropriés, à l’établissement ou au rétablissement de la vérité sur l’action de l’armée française et des militaires français au Rwanda,

◦Défendre et promouvoir, par tous les moyens appropriés, les intérêts moraux, juridiques et sociaux de ces militaires, de leurs familles et ayant droits.

De nombreux procès en défense, ou en diffamation, ont été mené par les anciens de cette Opération Certains doivent toujours se défendre devant le Pôle génocide du tribunal de Paris. Une opération de communication très onéreuse, est en préparation pour rétablir la vérité lors du 25 ° anniversaire de l’opération en juin puis en octobre de cette année. Tout cela est très onéreux et le général Lafourcade, ancien commandant de l’Opération Turquoise menée par la France en 1994 pour tenter de sauver les vies qui pouvaient l’être encore, a lancé un appel de fonds auprès des associations sœurs. L’association des DPLV n’a pas été en mesure d’y répondre pour les raisons que vous connaissez. En revanche, vous avez constaté que, grâce au regretté Président Lanvers, notre section est loin d’être démunie. Le bureau propose donc, si l’Assemblée général l’approuve, de verser une subvention exceptionnelle de l’ordre de 2000 € à l’association France Turquoise.

Le Président, après accord du bureau a l’honneur de mettre aux voix la motion suivante :

« L’assemblée générale de la section Languedoc-Nord des DPLV décide d’accorder une subvention exceptionnelle de 2000 € à l’Association France Turquoise afin de lui permettre de défendre les militaires français injustement accusés et de rétablir la vérité sur leur action au Rwanda.

La motion est adoptée à l’unanimité.

5. Composition du Bureau

Le bureau se composait au jour de l’assemblée générale  :

d’un Président : le Colonel ROBARDEY

d’un Secrétaire Général : poste vacant

d’un secrétaire : Jean Charles DUMAZER

du Trésorier : Denis HERBERT,

du coordinateur de bulletin : poste devenu vacant  ;

du Porte-drapeau : Robert SAUVAGE,

du Porte-drapeau suppléant : poste vacant

1°) Il s’avère nécessaire de faire assister le secrétaire actuel notre ami Jean Charles DUMAZER ici présent dans sa tâche complexe par un secrétaire sachant manier a minima l’outil informatique, condition sine qua non aujourd’hui pour être efficace. Gerard COPIER qui contribue depuis longtemps à la parution du bulletin a bien voulu se porter volontaire et a été coopté par le bureau. Néanmoins sa nomination doit être validée par l’AG.

                                                                       La motion est adoptée à l’unanimité.

Gerard COPIER est nommé secrétaire général de notre section

2°) Madame de la Brosse a souhaité cesser ses fonctions de « Dame d’Entraide ».

A la lecture des réponses qui nous sont faites aux convocations de l’Assemblée Générale, un certain nombre d’adhérents font état de certaines difficultés de tous ordres, dont le bureau n’avait pas toujours connaissance. Il apparait donc que les fonctions de Dame d’Entraide devaient être assurées au sein d’une Association telle que la nôtre de façon à garder le contact avec les personnes en difficulté pour éviter qu’elles perdent le contact avec l’association. Un appel à volontaire est lancé.

3°) Un appel à volontaire reste lancé pour assurer les fonctions Coordinateur du bulletin, ainsi que cela a été évoqué plus haut.

4°) Le Président remercie vivement Raymond LAMBIES qui, en fin d’assemblée générale, a fait acte de volontariat pour suppléer Robert SAUVAGE dans ses fonctions de porte-drapeau.

Le Président ayant mis sa composition aux voix, le bureau de la section Languedoc-Nord des DPLV est élu dans la composition suivante pour l’exercice 2018-2019 :

Président : Colonel ROBARDEY ;

Trésorier : Denis HERBERT ;

Secrétaire Général : Gérard COPIER

Secrétaire : Jean-Charles DUMAZER;

Coordinateur de bulletin et responsable de la communication : poste vacant ;

Vérificateur aux comptes : Général DE TAXIS DU POET ;

Dame d’Entraide : poste vacant ;

Porte-drapeau : Robert SAUVAGE,

Porte-drapeau suppléant : Raymond LAMBIES.

L’ordre du jour étant épuisé, le Président a clos l’Assemblée Générale 2019 de la section du Languedoc-Nord des Membres de la Légion d’Honneur Décorés au Péril de Leur Vie.

 

La conférence qui suit traditionnellement nos assemblées a eu lieu sous forme filmée du témoignage[1] poignant donné par le Colonel ALLAIRE, ancien sous-lieutenant à Dien Bien Phu.

Après un temps de méditation après la projection de ce film qui demande à reprendre un peu ses esprits, intervint le moment convivial traditionnel de l’apéritif et du repas.

Le Président de la section Languedoc-Nord

 Michel ROBARDEY

[1]NOTA : On trouve désormais sur Amazon ce film qui mérite d’être très largement diffusé

 

Le président et le trésorier

denis herbert

Le coordinateur du bulletin, le général de Taxis de Poet

gal de taxis et gerard copier

 
Le porte-drapeau Robert Sauvage
 
robert sauvagedrapeau

Vous êtes ici : Accueil Sections Section Languedoc-Nord Informations Languedoc-Nord