Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

Présentation des DPLV

L’association des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie ou « association des DPLV » est ancienne. Ses membres titulaires sont des Légionnaires, militaires ou civils, ayant été nommés dans l’Ordre en récompense d’actes de courage accomplis au service de la France et au péril de leur vie. Dénuée de tout caractère politique ou religieux, cette association est placée sous le Haut patronage symbolique du Soldat inconnu.

L’association des DPLV, régie par la loi du 1er juillet 1901, a été fondée le 27 janvier 1927. Son premier président, Maurice d’Hartoy, secrétaire général du Figaro et écrivain, fut deux fois blessé en 1914-18. Le sculpteur Paul Moreau-Vauthier, également blessé durant la Grande Guerre, a dessiné l’insigne des DPLV.

L’Association a pour objet de :

  • concourir au prestige de l’Ordre
  • sauvegarder les principes résumés par la devise de l’Ordre « Honneur et Patrie »
  • participer au devoir de mémoire envers les jeunes générations
  • apporter aide et assistance à ceux de ses membres qui viendraient à se trouver dans la détresse physique ou morale.

L’Association s’articule en un siège social à Paris et en Sections régionales ou départementales implantées en France métropolitaine, dans les DOM TOM et dans certains pays étrangers.
Les membres se répartissent en : - membres titulaires ; - membres héritiers (conjoints, ascendants ou descendants des titulaires).

L’Association est actuellement présidée par le général de corps aérien Bernard Nicolas. Le conseil d’administration comprend 20 membres plus trois présidents d’honneur et deux présidents honoraires :

  • Le général Maurice Schmitt, Grand’croix de la Légion d’honneur, ancien CEMAT et CEMA et chef de corps du 8ème RPIMA
  • Le général Michel Guignon, Grand’croix de la Légion d’honneur, trois fois blessé, ancien gouverneur militaire de Paris et chef de corps du 2ème REP
  • Madame Geneviève de Heaulme, née de Galard, Grand’croix de la Légion d’honneur, Grand officier de l’ordre national du Mérite, Croix de guerre des Théâtres d’opérations extérieurs, Medal of Freedom, convoyeuse de l’air, infirmière dans l’hôpital de campagne à Diên Biên Phu.
  • Le Général Robert Gaget, Commandeur de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite, ancien président des DPLV.
  • Le vice-amiral Christian Martin, Commandeur de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite, ancien président des DPLV.


De nombreux personnages éminents ont été membres de l’Association et il n’est pas possible de les nommer tous. On peut toutefois citer :

  • Les aviateurs Louis Blériot, Dieudonné Costes, René Fonck et Louis Breguet qui s’illustrèrent durant la Grande Guerre,
  • Le Père Daniel Brothier, fondateur de l’œuvre des Orphelins apprentis d’Auteuil, aumônier à Verdun et dans la Somme,
  • Le capitaine de vaisseau Jean Charcot, célèbre commandant du « Pourquoi Pas »,
  • Alain Mimoun, champion olympique, grand officier de la Légion d’honneur, blessé en Italie en 1944,
  • Les généraux Yves Ezanno et Louis Dio, compagnons de la Libération,
  • Les généraux Bethouar, Montsabert et Bigeard.


Dans le premier bulletin édité par l’Association en 1928, Maurice d’Hartoy écrivait : « Les membres de l’association savent que la Légion d’honneur n’a pas été créée pour eux seuls. Loin de prétendre monopoliser le mérite, ils ne contestent nullement celui de leurs collègues admis dans l’Ordre pour d’autres motifs infiniment respectables, soit au titre d’un long et loyal passé militaire, ou de leurs talents, ou des services réels rendus à la science, aux arts, à l’industrie et d’une façon générale au Pays et à la civilisation. Ils désirent simplement se grouper en une utile et vivante amicale dont tous les membres sans exception auront obtenus le ruban rouge au danger. Avec sa sœur, la société des membres de la Légion d’honneur, belle œuvre d’entraide extrêmement utile et qui groupe tous les légionnaires sans distinctions d’origine, notre Association désire entretenir des relations affectueusement cordiales, quoiqu’indépendantes »
Aujourd’hui l’état d’esprit des DPLV est toujours le même et les administrateurs recommandent vivement à leurs membres d’adhérer aux deux associations.

L’Association des DPLV édite une revue semestrielle « FLOREAL AN X »
Le siège social, situé au 20 rue de Wagram 75008 PARIS, peut être contacté par e-mail par la fiche de contact (cliquer ici) et un site internet est consultable à l’adresse : http:/www.legion-honneur-dplv.fr
Les personnes désirant adhérer à l’Association doivent s’adresser au siège social qui leur enverra un questionnaire à remplir et les coordonnées du président de section le plus proche de leur résidence.

Vous êtes ici : Accueil