Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

Information Isère

PROMOTION AU GRADE DE COMMANDEUR DANS L’ORDRE DE LA LÉGION D’HONNEUR

Hubert CREPET

Hubert CRÉPET

Notre ami Hubert CRÉPET, adhérent titulaire DPLV depuis 1982 vient d’être promu Commandeur de la légion d’honneur par le décret du 30 octobre 2019 paru au Journal Officiel n° 255 du 1er novembre 2019.

L’insigne de commandeur lui a été remis le 11 novembre 2019 par le général d’armée (2s) Guy PARAYRE, grand officier de la Légion d’honneur.

C’est dans sa commune de Saint-Ismier (38330) qu’il a désiré se faire décorer lors de la cérémonie en hommage aux Morts pour la Patrie devant les autorités municipales et une assistance fournie de la commune où il est, comme son épouse, unanimement connu et apprécié.

Quelques amis DPLV de la section dont le président Jean-Loup NOËL et le secrétaire général Bernard

LE RAY avaient tenu, eux aussi à l’entourer pour cette occasion.

Hubert CRÉPET est né le 29 novembre 1924. En 1943, à 18 ans, il s’engage pour la durée de la guerre.

En 1944 à sa sortie de l’écoles interarmées de Cherchell, il rejoint en tant qu’officier de réserve la 2ème Division Blindée (2ème D.B.) et le 3ème Régiment d’artillerie coloniale.

Il participe alors aux combats de la libération de la France en Alsace et dans les Ardennes, puis à ceux conduisant à la victoire des Alliés sur le territoire de l’Allemagne nazie. Son comportement courageux et exemplaire lui vaudra 2 citations à l’Ordre de la Division.

En juin 1945, la guerre terminée il se porte volontaire pour poursuivre le combat au Japon. La fin des hostilités transforment son engagement pour l’Indochine.

Sous-lieutenant d’active en 1946, il obtient à nouveau 2 citations à l’Ordre de la division au cours d’opérations particulièrement dangereuses. Blessé grièvement par balles reçues au poignet le 17 juin 1947, il est rapatrié en septembre 1948. Sa blessure invalidante le conduit à mettre fin à sa carrière militaire en juillet 1949 avec le grade de lieutenant. Il sera nommé chevalier de la Légion d’honneur à 27 ans et capitaine de réserve en 1961.

Commence alors pour lui une deuxième carrière remarquable dans l’industrie pétrolière dans le groupe Royal Deutch Shell.

Successivement en Algérie, au Venezuela, à la Haye, en Iran puis comme directeur général de Shell Gabon.

En 1973 il quitte l’Iran pour le Liban où il apprend la langue arabe avant d’arriver, toujours comme directeur, de Shell- Qatar en 1974.

En 1978 il est nommé responsable de la production de la zone Sud-Est Asiatique (Indonésie – la Malaisie – le Brunei – l’Australie et la Nouvelle Zélande)

En 1980, il achève ainsi une brillante carrière au cours de laquelle son travail et sa réussite ont été reconnus.  Il a été promu Officier de la Légion d’honneur en 1973.

La retraite venue, il se met au service de la municipalité de St. Ismier et il entre au conseil municipal en 1983.Parallèlement il participe activement à la vie de la paroisse.

Au titre des Anciens Combattants, il adhère à l’Union des mutilés et assume les fonctions de trésorier puis de président de 2007 à 2010.

Dans l’association des Membres de la légion d’honneur décorés au péril de leur vie (les D.P.L.V.) il assure les fonctions de trésorier de la section Isère de 1984 à 2013.

Ainsi, quel que soit le domaine de son action, Hubert CRÉPET a fait preuve tout au long de son parcours d’un engagement, d’une compétence et d’un dévouement hors du commun.  Il est un exemple pour les jeunes générations.

Sa promotion dans l’Ordre de la Légion d’honneur constitue une juste reconnaissance de la Nation.


Notre rassemblement d’automne 2019

Le rythme est pris à présent pour nos différents rassemblements annuels.

Pour mieux remplir notre devoir de mémoire envers les jeunes générations en collant plus efficacement au programme scolaire, notre journée d’action patriotique se déroule au printemps dans une commune du département. Cette année nous étions donc dans la commune de MOIRANS le mardi 9 avril.

Notre rassemblement de cohésion s’est déroulé le jeudi 26 septembre  à l’hôtel Europole.

Près de 40 adhérents étaient présents pour écouter un de nos adhérents héritiers, le lieutenant de gendarmerie Frédéric GROS, commandant une brigade territoriale autonome qui nous présentait les missions et une partie des équipements de la gendarmerie nationale.

L’assistance, très intéressée par le sujet, a prolongé l’entretien par une série de questions avant de déguster un excellent repas convivial.  Merci encore au lieutenant GROS.

Quelques photos de l’assistance 

20190926 1

Le Lieutenant Frédéric GROS

20190926 2 20190926 3

Une assemblée très attentive


Journée d’action patriotique 2019 et Assemblée statutaire annuelle

 

La section de l’Isère a tenu son assemblée statutaire annuelle le mardi 9 avril 2019 dans la commune de Moirans en Isère. Située au nord-ouest de Grenoble cette commune de 8050 habitants appartient à la communauté d’agglomération du Pays voironnais et au canton de Tullins.
Moirans est une ville dynamique avec, entre autres, la zone industrielle ‘’Centr’Alp’’ qui regroupe un grand parc économique toujours en expansion. Elle renferme dans ses murs l’église romane St. Pierre, bâtie au XI ème siècle et classée aux monuments historiques.
Dans les jours précédents ce rassemblement, nous nous sommes rendus dans 2 écoles élémentaires de la commune pour y parler des conflits, des décorations et principalement du 1er ordre national : la Légion d’honneur.

C’est à l’annexe mairie de la commune que les participants se sont d’abord regroupés pour l’approbation des rapports d’activités, financier et moral de l’année 2018.
À 11heures 30, c’était la cérémonie officielle devant le monument aux Morts de la commune. Après une brève allocution du président NOËL Monsieur Gérard SIMONET, maire de Moirans, prenait la parole pour dire sa fierté d’accueillir notre association si prestigieuse. En présence d’une partie du conseil municipal, des autorités civiles et militaires, de 10 drapeaux ou fanion d’associations ou amicales, honneur était rendu aux Morts pour la France par un dépôt de gerbes, la minute de recueillement et la marseillaise interprétée « à capella » par l’ensemble de l’assistance.

À l’issue de cette cérémonie, monsieur le maire et son conseil municipal nous recevaient pour le verre de l’amitié. Le maire nous redisait la considération qu’il avait de nous recevoir. Le colonel Jean-Loup NOËL président départemental et trésorier national de l’association, présentait rapidement l’association à la municipalité puis remettait officiellement l’insigne de l’association aux nouveaux membres : messieurs Marcel AUJOLAS ; Jean-Claude BOURGEOIS ; René DEMOND et Frédéric GROS.
Après ces diverses allocutions le président NOËL remettait à monsieur le maire Gérard SIMONET la grande médaille de notre association. Ce dernier remettait lui-même la médaille de la commune de Moirans à quelques autorités de notre section.
Outre monsieur Gérard SIMONET, maire entouré d’une partie de son conseil municipal, des anciens combattants, d’autres autorités avaient tenu à être à nos cotés :

  • monsieur Renaud PRAS, directeur départemental de l’O.N.A.C.
  • messieurs les présidents de l’UMAC et du Souvenir français de la communauté d’agglomération
  • monsieur Henri GRAS, président de la section Isère de la SMLH et sa chargée de la commission sociale
  • messieurs les présidents des sections D.P.L.V. de l’Ain; du Jura ; du Rhône et des Alpes de Haute- Provence

President Noel 1

President Noel 2

Le président NOËL devant les élèves de l’école St. Exupéry de Moirans

Maire Simonet

Monsieur le maire Gérard SIMONET nous accueille

assistance

Une partie de l’assistance

ceremonie

La cérémonie au monument aux Morts de Moirans

monument

Le monument fleuri

nvx adherents

Les nouveaux adhérents


 

Résumé du rapport d’activités de l’année 2018
présenté par le secrétaire Bernard LE RAY

Après avoir salué l’assistance et avoir eu une pensée particulière pour ceux, et ils sont nombreux, qui ont des difficultés passagères ou de longue durée, le secrétaire résume brièvement les principales activités de l’année écoulée. Ces activités sont consignées dans un journal de marche qui sert d’archives pour la section.
Le comité départemental de la section se compose de 11 membres auxquels il faut ajouter monsieur Paul LÉVY conseiller particulier du président et madame Françoise KOTAS qui assure, comme le prévoient nos statuts, la cellule sociale en direction de nos camarades qui se trouvent dans la détresse physique ou morale.
Nous assistons à toutes les cérémonies patriotiques auxquelles nous sommes conviées.
Bien sur, chaque camarade décédé reçoit les honneurs lors de ses obsèques et le drapeau est toujours présent pour l’accompagner.
Depuis notre changement de formule pour nous réunir : journée d’action patriotique au printemps et réunion d’automne avec conférence et repas de cohésion, ce nouveau rythme est bien entré dans la tradition. C’est ainsi que le 26 avril 2018 nous étions dans la commune de Saint-Égrève où nous recevions un accueil chaleureux.
Le 27 septembre 2018, nous nous réunissions à l’hôtel Europole de Grenoble pour la projection d’un documentaire et un repas de cohésion.
Le congrès national annuel se tenait à Bordeaux du 16 au 18 octobre et rencontrait un succès dans cette belle d’Aquitaine.
Pour cette année, le congrès national se tiendra à Paris les 12 et 12 juin 2019.
L’année 2018 a été marquée par plusieurs événements malheureux : les décès des généraux Pierre LAURENS et Robert GAGET, de notre doyenne Marie VESSEREAU, d’Édouard COHEN-SOLAL la mémoire de notre section et nos camarades Alain BOUCHENY ; Noël COHARD ; Georges GUILLEMET ; François JOURDAN et Thomas SANCHEZ.-
Le début de cette année 2019 a déjà vu le décès de notre président d’honneur Pierre GASCON ; de Georges PIPARD et de Simone KLASSER.
Les effectifs de notre section ont chuté en 2018 de 8 unités. Nous avons accueilli 2 recrues : Paul MOSOLEFF chez les membres titulaires et Mathilde GUILLEMET chez les membres héritiers.
L’année 2019 s’annonce plus fructueuse puisque déjà 4 camarades nous ont rejoints.
Le renouvellement du tiers des membres du comité départemental est fait à mains levées.


_______________________________________________________________________________________

 

Rapport moral du président NOËL
Je salue et remercie de leur présence à cette réunion annuelle le général Bassères, monsieur Renaud Pras, directeur départemental de l’ONACVG,les présidents des sections voisines et amies qui ont bien voulu nous honorer et marquer leur volonté de maintenir cette tradition maintenant bien établie de maintenir ces liens étroits entre nos section voisines.
Bernard Le Ray comme à son habitude vous a livré un compte rendu complet et précis de nos activités de l’année 2018. Il a omis de dire que c’est en grande partie grâce à lui, à son travail que ces activités ont pu se dérouler dans de bonnes conditions.
Plus généralement, je tiens à souligner devant vous la qualité de notre petit état-major, que nous appelons le comité départemental. A eux, également, j’exprime ma gratitude pour leur travail, leur disponibilité, tout ceci dans la bonne humeur.
Cette réunion annuelle se déroule dans le cadre plus général de notre journée d’action patriotique. Elle se déroule dans une commune de l’Isère et comprend trois volets : une ou plusieurs interventions dans les établissements scolaires sur le thème de la légion d’honneur et de notre devise « Honneur et Patrie », la réunion annuelle et une cérémonie devant le monument aux Morts de la commune.

  •  L’avenir de l’Association : pilotée par le général CA Meille, nouveau secrétaire général, routes les sections ont été sollicitées pour avis : les conclusions définitives seront dévoilées au prochain congrès en Juin à Paris. Il semble qu’une majorité se dégage pour proposer des mesures visant à améliorer les capacités d’action et d’influence tout en restant fidèles à l’esprit des DPLV. Ceci pouvant amener à effectuer un toilettage des statuts.
  • Nous avons drastiquement diminué les frais de gestion. :
  • En 2018, le siège a quitté le local de l’avenue de Wagram pour un bureau en terrain militaire, au Fort Neuf de Vincennes
  • Suppression des frais de routage de Floréal
  • Une remise à jour des différents contrats de location de matériels de bureautique et de communication.


Nos relations avec la Grande Chancellerie après l’arrivée du général Puga sont déférentes et néanmoins très cordiales
S’agissant de la SMLH, Henri Gras, membre du comité DPLV de l’Isère a succédé à Bernard Houte, démissionnaire pour raisons de santé. Il est alors évident que nos relations toujours excellentes, le seront encore. Au plan national, il existe encore de rares points de friction. Il s’en est créé un tout récent à Lyon, mais grâce au talent et à l’autorité du président Jean Laroche, je crois que tout est rentré dans l’ordre
Toujours au plan national, le budget de la Défense, comme d’habitude et malgré qu’il ait été »sanctuarisé » a subi quelques ajustements. Sans rentrer dans les détails, les dépenses relatives aux OPEX, ont toujours été supérieures aux prévisions ; jusqu ‘en 2017, la différence était compensée par les autres ministères. En 2018, le tout reste à charge des armées, qui pour boucler le budget OPEX reporte des dépenses d’équipement destinées au renouvèlement de matériels anciens.

Vous êtes ici : Accueil Sections Section Isère Information Isère