Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

Information Isère

 Journée d’action patriotique 2018

 

La section de l’Isère a tenu son assemblée statutaire annuelle le mardi 24 avril 2018  dans la commune de Saint-Égrève en Isère. Située au nord-ouest de Grenoble cette commune de 15750 habitants fait partie de la métropole grenobloise. Elle côtoie les massifs du Vercors et de la Chartreuse. Depuis 2015 elle est desservie par le tramway. Le célèbre homme politique révolutionnaire Antoine BARNAVE (1761-1793) a habité Saint-Égrève.

Dans les jours précédents ce rassemblement, une rencontre avec les enfants des écoles élémentaires de la Monta et de la villa Hélène était organisée pour y parler du 1er ordre national : la Légion d’honneur.

 C’est à la maison des associations  que les participants se sont d’abord regroupés pour l’approbation des rapports d’activités, financier et moral de l’année 2017.

À 11heures 30, c’était la cérémonie officielle devant le monument aux Morts de la commune. Après une brève allocution du président NOËL, en présence de monsieur le maire Daniel BOISSET et une partie de son conseil municipal, des autorités civiles et militaires, de 8 drapeaux ou fanions d’associations ou amicales, honneur était rendu aux Morts pour la France par un dépôt de gerbes, la minute de recueillement et  la marseillaise interprétée « à capella » par l’ensemble de l’assistance.

À l’issue de cette cérémonie, monsieur le maire et son conseil municipal nous recevaient pour le verre de l’amitié. Au cours de son allocution le maire nous redisait sa fierté de nous recevoir et rappelait à titre de valeur et d’exemple le tragique destin d’Arnaud BELTRAME, mort pour la patrie et ajoutait « il faut honorer ces hommes de courage et surtout apprendre aux jeunes générations que leur héros ne sont pas sur internet mais bien autour d’eux. Je salue les actions de ces héros de la vis quotidienne »

Le colonel Jean-Loup NOËL président départemental et administrateur national de l’association, présentait  rapidement l’association à la municipalité puis remettait officiellement l’insigne de l’association  aux nouveaux membres.

Après ces diverses allocutions le président NOËL remettait à monsieur le maire Daniel BOISSET  la grande médaille de notre association.

Outre monsieur Daniel BOISSET, maire entouré d’une partie de son conseil municipal, d’autres autorités avaient tenu à être à nos cotés :

         - monsieur Renaud PRAS, directeur départemental de l’O.N.A.C.  

         - de madame Christiane RAFFIN  maire de Proveysieux

         - monsieur Léon SERT, président du comité de la S.E.M.L.H. du Sud-Isère

         - monsieur Jean-Michel JOURDAN, président départemental des anciens chasseurs alpins          

         - messieurs les présidents de l’UMAC et du Souvenir français de la commune                   

         - messieurs les présidents des sections D.P.L.V. de l’Ain; du Jura ; du Rhône et des Alpes de

Haute- Provence  

Ce très sympathique rassemblement se concluait par un repas de cohésion pris au lycée professionnel  hôtelier «  les portes de Chartreuses » à Voreppe

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=--=-=-

Quelques photos souvenir :

image001

devant les élèves de CM2  à l’école de la monta

image005 image003
  devant le monument aux morts madame Christiane PIN recevant son insigne

 

image007

 

remise de la médaille de l’association au maire monsieur Daniel BOISSET

 

 

RAPPORT D’ACTIVITÉS DE L’ANNÉE 2017

présenté par Bernard LE RAY secrétaire général de la section de l’Isère

Tout d’abord permettez-moi de vous saluer fraternellement et de vous dire que je suis toujours très heureux de vous rencontrer même si, malheureusement, l’assistance diminue d’année en année.

J’espère de tout cœur que cette année 2018 a bien commencé pour vous tous et je forme des vœux pour qu’il en soit ainsi encore longtemps.

Nous avons une pensée particulière pour ceux, et ils sont nombreux, qui ont des difficultés passagères ou de longue durée et nous leur souhaitons une prompte amélioration.

J’ai donc l’honneur de vous résumer brièvement les principales activités de l’année écoulée. Ces activités sont toutes consignées dans un journal de marche qui sert d’archives pour la notre section.

Le comité départemental composé actuellement de 12 membres auxquels il faut ajouter monsieur LÉVY conseiller particulier du président et madame KOTAS qui assure comme le prévoient nos statuts,  la cellule sociale en direction de nos camarades qui se trouvent dans la détresse physique ou morale. Nous n’avons qu’à nous louer de son efficacité et nous l’en remercions très chaleureusement. 

Quand nous avons connaissance d’un camarade dans la difficulté, sans tarder et régulièrement nous sommes à ses cotés pour le soutenir et le réconforter. Actuellement nous suivons des cas assez sérieux alors  que ces amis soient assurés de toute notre fraternelle affection.

Comme toujours, nous assistons à toutes les cérémonies ou manifestations patriotiques qui se déroulent dans l’agglomération grenobloise. (Nous en avons compté 65 pour l’année écoulée.)

Nous savons que beaucoup d’entre vous se font un devoir d’être présent dans leur commune réciproque. Il faut que les D.P.L.V. soient représentés et se fassent connaître dans toute la mesure du possible ce qui peut faciliter les adhésions.

Bien sûr, chaque camarade décédé reçoit les honneurs lors de son dernier voyage et là, il y a toujours le drapeau pour l’accompagner. De même quand un malheur se produit dans les familles ou chez nos amis et que nous en sommes informés, une présence ou un courrier les accompagne.

Nos relations avec les sections D.P.L.V. des départements voisins et amis sont entretenues par notre présence à leur assemblée comme ils assistent fréquemment à la  nôtre. A ce sujet, le couple AVENIÈRES des Savoie, n’a pu faire le déplacement aujourd’hui pour raison de santé et il nous transmet toute son amitié. Nous sommes heureux d’accueillir pour la 1ère fois le nouveau président des DPLV des Alpes de Haute Provence, le capitaine Claude GROS.

Le vendredi 6 octobre 2017, nous étions dans la commune d’Allevard pour notre journée d’action patriotique. Comme l’année précédente nous avions prévu le déplacement en car en espérant une meilleure participation. Malheureusement ce ne fut pas le cas mais nous comprenons les impératifs de chacun. L’accueil par la municipalité et la population fut chaleureux et la journée, commencée par la visite du musée s’est bien déroulée. La cérémonie au monument aux morts de la commune était rehaussée par la présence des élèves de deux classes du collège local qui avaient reçu quelques jours plus tôt par le président et monsieur Lévy,  une instruction sur la Légion d’honneur.   

 Au cours de la réception par la municipalité, le président Noël remettait l’insigne des DPLV aux deux nouveaux membres héritier mesdames Annie FAURE et Dominique FRISONI ainsi que la médaille de l’association au représentant du maire. Le repas de cohésion au Trianon était très apprécié.

Notons également l’inauguration le 25 novembre à Grenoble d’une rue Aimé REQUET, un de nos anciens grands résistants décédé en 1997 qui s’est illustré par la destruction en 1944,  du dépôt de munitions du parc de l’artillerie. Il était le papa de notre ami Aimé qui est parmi nous aujourd’hui.

Le congrès national des DPLV pour l’année 2017 s’est déroulé à Fréjus-St. Raphaël du 10 au 14 octobre. Celui de 2018 se fera à Bordeaux les 17 et 18 octobre prochains.

Parlons à présent des effectifs de notre section. Ils étaient de 109 au 31 décembre dernier qui se décomposaient en 71 membres titulaires et 38 membres héritiers ou associés.

Par rapport au 31 décembre 2016 nous avons perdu 3 unités malgré 6 nouveaux arrivants mais nous avons eu à déplorer 6 décès et 3 radiations ou démissions.

Rappelons nos morts pour l’année 2017 : le colonel André BERJON – Yves DALLOIS   Raymond DAVID - Jacques DIOT – Henri HONORÉ  et Josette CHAPUIS 

Depuis le 1er janvier de cette année nous avons enregistré le décès du général Pierre LAURENS et du colonel François JOURDAN. Notons également que le 19 mars dernier nous enterrions notre ancien président national, le général Robert GAGET qui, très souvent était à nos côtés.

Pour tous ces camarades disparus, observons quelques instants de recueillement.

Plus tard, comme le prévoient nos statuts, nous procéderont au renouvellement du 1/3 des membres du comité départemental.

Vous remerciant de votre attention, je rends la parole au président NOËL.

 

RAPPORT MORAL

présenté par le colonel Jean-Loup NOËL, président de section

 

Salut et remerciements aux personnalités présentes et excusées

L’année 2017, comme l’année 2016, comme l‘année 2015, a été marquée par une activité conforme à nos statuts, dense dans son application et ce, malgré une diminution constante, inexorable de nos effectifs.

La participation à tant de cérémonies, c’est notre contribution au prestige de la Légion d’honneur.

L’attention et l’assistance à ceux d’entre nous qui ont toujours gardé la fidélité à notre idéal, mais n’ont plus toujours la possibilité de la manifester, c’est notre devoir et nous le faisons.

L‘évocation des hauts faits de légionnaires, nous le faisons, c’est notre présence dans les écoles pour faire découvrir aux jeunes Français ce que, au fil des temps, depuis 1802, des grands hommes de notre histoire ont pu, par leur courage, par leur savoir, par leur compétence, par leur altruisme, apporté à la France.

Tout ce que nous avons donc accompli, avec foi et détermination n’a été possible, malgré notre effectif diminué que par la foi dans la mission et le courage de ceux qui m’entourent dans le cadre de notre comité départemental. Je les cite, B.Le Ray et son adjoint, P.Semirot, R. Dutreuil, le trésorier et son adjoint, M. Gaudel, F. Kotas, la confidente de nos anciens et tous les autres.

Notre volonté de faire découvrir à notre jeunesse ce qu’est l’honneur de servir la Patrie a été remarqué récemment par le grand Chancelier, c’est un encouragement à poursuivre dans cette voie et à accentuer encore  notre effort.

Nous sommes cependant limités dans notre action par le manque de moyens humains ; c’est pourquoi je salue ici la présence de Léon Sert le président du comité sud Isère de la Smlh qui nous aide par sa présence et aussi par son action personnelle. Je souhaite que cette possibilité de démultiplier nos interventions se développe en partenariat avec la SMLH.

En effet, quoi de plus gratifiant de voir les réactions spontanées, pertinentes, de notre jeune public, quoi de plus exaltant de savoir que parmi ceux-ci, se trouveront quelques uns qui, porteront un jour le ruban rouge, se souvenant alors d’avoir vu, admiré et touché cette médaille qu’ils avaient trouvé si belle.

Au plan national des DPLV, ont eu lieu des changements importants : un déménagement de notre siège, désormais situé au Fort Neuf de Vincennes, un nouveau Secrétaire Général le GCA Robert Meille, un nouveau Secrétaire la major Kohn et un nouveau trésorier général. Le président national, le général Nicolas a entrepris avec sa nouvelle équipe un travail de modernisation de notre matériel et de notre organisation qui portera ses fruits en 2019.

Au plan national élargi, au plan de l’action de la France dans le cadre de ses responsabilités mondiales, l’usure et le suremploi de nos armées ont enfin été reconnus. Il reste à vérifier que les bonnes résolutions prises seront

appliquées, dans le temps et dans le fond. Nous avons trop d’exemples d’annulations de crédit, de report de programmes pour être attentif

En effet, le défi est immense, nous sommes dans la situation de 1950 en pire, car nous devons nous préparer à trois scénarios, une confrontation continentale face à un expansionnisme russe déclaré, des projections en milieu africain désertique, et enfin un ennemi intérieur déclaré. Ce qui entraîne un entraînement adapté des forces, un équipement polyvalent aux différents théâtres.

Je n’ai surtout pas la prétention de faire un cours de géopolitique et je conclurai en rappelant simplement que la situation est dangereuse, ce que vit la nation se traduit par des blessés, trop souvent oubliés par les media et des morts souvent héroïques, mais qui nous rappellent que le courage et le panache existent encore dans notre France.

Vous êtes ici : Accueil Sections Section Isère Information Isère